Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publié le lundi 22 septembre 2014 à 15:37:00

Malgré le refus de Madame la Ministre Ségolène ROYAL de recevoir en France les déchets de l'entreprise ORICA, nous restions très prudents : nous connaissons la puissance des lobbys pouvant influencer toutes les décisions.

En juillet dernier, nous avions écrit au Ministre australien de l'Environnement pour lui donner notre position et l'informer de la forte mobilisation de la population grâce à notre pétition.

Nous venons de recevoir sa réponse. Nous vous donnons la traduction (non officielle) de la lettre du Ministre, Monsieur Greg HUNT :

"Je me réfère à votre lettre du 18 Juillet 2014 concernant la demande d'exportation d'Orica permettant le transport des déchets dangereux de l'Australie, pour une destruction finale en France.

Comme vous le savez, la convention de Bâle régit le mouvement transfrontalier de déchets dangereux et les dispositions. Conformément à la Convention, il est permis de transporter des déchets dangereux si le pays d'exportation n'a pas la capacité technique et les installations nécessaires pour traiter les déchets d'une façon écologiquement saine et efficace.

Fondée sur une évaluation technique solide, l'Australie estime qu'elle n'a pas et n'aura probablement pas dans le futur, la capacité technique et les installations nécessaires pour traiter les déchets d'HCB d'une manière sûre et efficace. Cela est principalement dû à la petite taille de l'industrie chimique australienne et les marchés pour ces déchets. L'Australie produit des quantités insuffisantes de ces déchets pour supporter des installations de destruction permanentes capables de détruire les déchets d'Orica.

La demande d'exportation d'Orica sera évaluée dans les conditions rigoureuses établies par le document "Déchets dangereux australiens (Règlement des exportations et des importations) Act 1989". L'évaluation respectera aussi les obligations internationales de l'Australie, conformément à la convention de Bâle. Je peux vous assurer que toutes les remarques reçues, y compris votre correspondance, seront prises en considérations dans ce dossier.

Veuillez agréer l'expression de mes sentiments les plus distingués.

 Greg Hunt "

 

Pour lire le texte original en anglais Cliquez

 

Nous devons donc rester très vigilants, car le gouvernement australien et Orica ne semblent vraiment pas décidés à traiter leur HCB sur leur sol. D'après nos informations, des installations mobiles et provisoires de traitement existaient.

Peut-être lanceront-ils une nouvelle tentative vers la France ou un autre pays : à suivre.


---------------------------


Pour rester dans le domaine de déchets, nous vous signalons l'émission de France 3 "Pièces à conviction" qui sera diffusée le mercredi 24 septembre prochain à 23h20. Le thème retenu : " Déchets : scandales et gros profits" devrait vous inciter à suivre ce reportage malgré l'heure tardive de diffusion.

 

Pour consulter l'annonce de l'émission parue dans Ciné TéléObs Cliquez

Partager cet article

commentaires

Presentation

  • : Sauvons Notre Futur
  • Sauvons Notre Futur
  • : Association pour la protection de l'environnement créée à Sablons (Isère) en septembre 2005. Association régie par la loi du 1er juillet 1901. N° 0383002846.
  • Contact

BIENVENUE ET BONNE VISITE ...

Si vous visitez ce blog pour la première fois, nous vous recommandons de cliquer sur "Bienvenue sur notre blog"

Rechercher Sur Ce Blog

VISITEURS DEPUIS LE 25/02/2010

LES CHRONIQUES DU PRESIDENT

Les Articles Par Categories

ADHERER A SAUVONS NOTRE FUTUR

SONDAGES

Pas de sondage en cours.