Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publié le lundi 4 mai 2020 à 07:00:00
Serrières et Sablons, le samedi 22 février 2020

Serrières et Sablons, le samedi 22 février 2020

Bonjour à toutes et tous,

J’espère que vous vivez le mieux possible cette période de confinement et que ce satané virus vous a épargné.

Notre Assemblée Générale devait se tenir à la fin du mois d’avril. Il est bien difficile de prévoir une nouvelle date, peut-être à l’automne : nous vous tiendrons au courant.

Lorsque nous serons un peu plus libres, nous aurons un premier objectif : avoir des renseignements précis sur ce qui s’est réellement passé lors de l’accident à l’écluse de Sablons. La péniche ne semblant pas être en faute, nous voulons connaître l’éventuelle responsabilité de la Compagnie Nationale du Rhône quant à la gestion de la sécurité et de l’entretien de l’écluse.

Ensuite, nous nous intéresserons aux conséquences de la crise sanitaire actuelle. Le Président de la République a déclaré que « rien ne sera comme avant » : j’espère que la population et les Associations auront leur mot à dire et que nous ne serons pas encore soumis au diktat des économistes orthodoxes et des technocrates comptables. A moins que cela se passe comme « avant » : suite à la crise financière de 2008, tout devait changer et, finalement, à quelques détails près, rien n’a changé.

La mondialisation, la politique néo-libérale et financière ont montré leurs limites. La gestion purement comptable des gouvernements depuis 35 ans a conduit à des milliards d’économie au détriment de notre système de santé et de nos services publics. L’idéologie libérale a détruit notre économie et nous a rendu dépendants d’autres pays dont la Chine.

Je suis persuadé que l’ensemble des lobbies des pétroliers, des transports, des grands groupes de l’agroalimentaire, des multinationales de la chimie, etc. sont en train de peaufiner leurs argumentaires pour pouvoir redémarrer comme avant, et même encore plus fort, car ils voudront rattraper le retard accumulé, car le « Marché » n’est pas content.

Un dernier point : Le confinement décidé dans de nombreux pays a entraîné une baisse de 20 à 30% des émissions de CO2, or le GIEC(1) préconise une diminution de 45% de ces émissions pour limiter la hausse des températures sur notre terre à 1,5°C à l’horizon 2030-2050 : cela montre l’ampleur des dispositions qu’il faudrait prendre pour atteindre cet objectif. À noter que sur Sablons, de décembre à aujourd’hui, nous subissons un déficit énorme de pluviométrie et une température moyenne supérieure d’au moins 2°C aux normales.

Je vous invite à nous faire part de vos réflexions ou propositions par l’intermédiaire de notre blog ou sur notre boîte email (sauvons-notre-futur@orange.fr).

Bon courage et portez-vous bien.

Sablons, le lundi 4 mai 2020.
Le Président de Sauvons Notre Futur,
Jean-Claude Girardin

(1) : Le GIEC (Groupe d’Experts Intergouvernemental sur l’Évolution du Climat) est une organisation qui a été mise en place en 1988, à la demande du G7 (groupe des 7 pays les plus riches : USA, Japon, Allemagne, France, Grande Bretagne, Canada, Italie).

Partager cet article

Repost0
Publié le jeudi 5 mars 2020 à 16:42:37
Péniche accidentée à Sablons : le dépotage du Chlorure de vinyle a commencé

Communiqué de presse N° 10 de la préfecture de l’Isère.

 

Actualisation : le 4 mars 2020 à 19h00

L’opération de retrait de la timonerie, couchée sur le pont du bateau depuis l’accident et qui obstruait de ce fait l’accès aux cuves 7 et 8, s’est déroulée selon le schéma élaboré. Cette opération, ainsi que la dépose des tuyauteries présentes sur le pont de la péniche, réalisée dans les jours écoulés, étaient un préalable à la conduite de l’opération de dépotage du chlorure de vinyle, contenu dans 8 cuves et représentant environ 2 200 tonnes de produit.

 

Le coffrage des dômes de certaines cuves et le retrait du gazoil ont par ailleurs été menés à terme ces derniers jours, permettant ainsi le début des opérations de dépotage en tant que telles.

 

Le dépotage des cuves n°1 à n°6 a commencé ce mercredi 4 mars 2020 à 13h00, et devrait se poursuivre sans interruption dans les jours à venir. Cette opération sera longue mais ne présente pas de difficulté technique. Le périmètre de sécurité de 400 mètres autour de la péniche est maintenu.

 

À l’issue, la seconde phase concernant les cuves 7 et 8 pourra à son tour être menée. La tuyauterie permettant l’accès à ces cuves ayant été en partie endommagée par le poids de la timonerie, il n’est pas possible d’engager la procédure de dépotage dans les mêmes délais que pour les autres cuves. D’autres analyses sont en cours afin de modéliser les modalités de cette intervention.

 

À la demande du préfet de l’Isère, des prélèvements sont effectués régulièrement afin d’évaluer l’impact éventuel de cet accident sur la qualité de l’air. Ces mesures ont été effectuées, à intervalles réguliers, au sud-est et au nord-ouest de la zone d’intervention et continuent de l’être, notamment à la limite du périmètre de sécurité.  

 

À ce stade, l’analyse de ces mesures permet d’écarter tout risque pour la population. De plus, les opérations de colmatage des fuites, réalisées dans les jours qui ont suivi l’accident, ont permis de réduire de manière significative les concentrations en chlorure de vinyle sur les sites de mesure à proximité du bateau.

 

Pour plus d’informations, vous pouvez retrouver le détail des mesures prises par ATMO sur https://www.atmo-auvergnerhonealpes.fr/actualite/incident-de-la-peniche-sablons-les-premiers-resultats-des-analyses-de-la-qualite-de-lair

 

Pour mémoire, la navigation fluviale reste interrompue pour une durée indéterminée.

 

Pour consulter les communiqués de la préfecture de l’Isère concernant cet accident : cliquez ici

Partager cet article

Repost0
Publié le jeudi 27 février 2020 à 10:06:12
Péniche accidentée à Sablons : premiers résultats des analyses de la qualité de l'air

Dans la nuit du lundi 17 février au mardi 18 février 2020, une péniche transportant du chlorure de vinyle a été endommagée en sortant de l’écluse de Sablons (Isère). Atmo Auvergne-Rhône-Alpes a été sollicité par les services de l’État mardi 18 février pour réaliser des mesures de ce gaz dans l'air environnant.

Les mesures de la qualité de l'air vont perdurer tout au long des opérations de mise en sécurité et de dépotage de la péniche.

Pour consulter les premiers résultats des analyses : cliquez ici

Partager cet article

Repost0
Publié le jeudi 20 février 2020 à 16:06:28
Péniche accidentée à l'écluse de Sablons (Isère)

Nous avons rencontré Monsieur le Sous-Préfet de Vienne en mairie de Sablons hier après-midi (mercredi 19 février 2020).

Le Plan Orsec Fluvial a été déclenché.

La péniche, en plus des 2 200 tonnes de chlorure de vinyle transporte 35 000 litres de gasoil. Le bâtiment a emporté une des portes de l’écluse (27 tonnes) ; il présente une rupture en son centre.

La stratégie de dépotage du produit transporté doit être déterminée le 19 février au soir.

Une enquête est déclenchée pour déterminer les causes de l’accident. Un périmètre de sécurité de 400 mètres est maintenu jusqu’à nouvel ordre.

Des capteurs mobiles d’Atmo Aura sont détachés sur le site pour surveiller une éventuelle pollution de l’air.

Le dépotage, le dégagement de la péniche et la remise en état de l’écluse prendront certainement beaucoup de temps. On ne déplore heureusement aucune victime ; les cinq mariniers sont indemnes.

Le dernier incident en écluse sur le Rhône date de 1998.

Pour consulter les communiqués de la préfecture de l’Isère concernant cet accident : cliquez ici

Partager cet article

Repost0
Publié le mercredi 19 février 2020 à 23:26:55
Une péniche transportant du chlorure de vinyle endommagée à Sablons (Isère)

Dans la nuit du 17 au 18 février 2020, à l’écluse de Sablons, une péniche a subi un incident : elle contient 2 200 tonnes de chlorure de vinyle (destiné par polymérisation à la fabrication de PVC). Une fuite limitée (officiellement) de produit s’est déclarée et les habitants voisins ont été évacués.

 

Dans les conditions normales de température et de pression, le chlorure de vinyle se présente sous forme gazeuse. C’est un produit toxique, cancérigène(1) et inflammable (il s’enflamme spontanément entre 435 et 472 °C). Pour le transporter, le chlorure de vinyle est liquéfié.

 

En raison de sa toxicité, sa présence est très contrôlée et très limitée dans le PVC et les matériaux en contenant.

 

Tout transport de matières dangereuses par route, par voie ferrée, par voie fluviale ou par pipeline présente un danger. Nous avons déjà un grand nombre d’industries sur le secteur et on voudrait nous en rajouter : elles utilisent des matières dangereuses et avec leur augmentation, les risques existants seront multipliés.

 

Pour consulter les communiqués de la préfecture de l’Isère concernant cet accident : cliquez ici

 

(1) : Le chlorure de vinyle est classé cancérogène avéré par le Centre International de Recherche sur le Cancer (groupe 1) pour l’angiosarcome hépatique et le carcinome hépatocellulaire, deux formes de cancers du foie.

Partager cet article

Repost0

Presentation

  • : Sauvons Notre Futur
  • Sauvons Notre Futur
  • : Association pour la protection de l'environnement créée à Sablons (Isère) en septembre 2005. Association régie par la loi du 1er juillet 1901. N° 0383002846.
  • Contact

BIENVENUE ET BONNE VISITE ...

Si vous visitez ce blog pour la première fois, nous vous recommandons de cliquer sur "Bienvenue sur notre blog"

Rechercher Sur Ce Blog

VISITEURS DEPUIS LE 25/02/2010

LES CHRONIQUES DU PRESIDENT

Les Articles Par Categories

ADHERER A SAUVONS NOTRE FUTUR

SONDAGES

Pas de sondage en cours.