Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publié le vendredi 29 juin 2018 à 09:32:50
Des lacunes dans la maîtrise du risque d'incendie à la centrale nucléaire de Saint-Alban-du-Rhône

Vous avez pu lire récemment dans la presse régionale(1) que l’Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN) pointait du doigt un « manque de maîtrise » dans la gestion du risque d’incendie pour quatre Centres Nucléaires de Production d’Électricité (CNPE) de la région Auvergne-Rhône-Alpes : centrales du Bugey, de Saint-Alban-du-Rhône, de Cruas-Meysse et du Tricastin.

 

Ce constat est aussi clairement formulé dans l’appréciation 2017 portée par l’ASN sur la centrale de Saint-Alban-du-Rhône : « Cependant, la centrale nucléaire de Saint-Alban/Saint-Maurice présente des résultats en retrait dans le domaine des arrêts automatiques des réacteurs et dans celui de la maîtrise des risques liés à l’incendie. »

 

Cette appréciation est confirmée dans la lettre de suivi d’inspection de l’ASN du 29 mai 2018. En effet, l’inspection réactive du 10 avril 2018 qui faisait suite à un départ de feu intervenu le 8 avril 2018 sur le moteur d’un ventilateur sur le réacteur N° 2 met en évidence plusieurs dysfonctionnements relevés par les inspecteurs :

 

« Il ressort de cette inspection que le sinistre, bien que situé en zone contrôlée, a été de faible intensité et n’a pas mis en péril la sûreté de l’installation dans la mesure où il s’est produit dans une casemate totalement confinée. Pour ces raisons, les équipes d’EDF ont choisi de ne pas intervenir dans le local où s’est produit le feu. Cependant, les inspecteurs de l’ASN relèvent qu’ils n’étaient de toute façon pas en capacité de le faire eu égard à l’inadaptation de leurs moyens d’intervention face à la situation d’incendie rencontrée, ce qui n’est pas satisfaisant. Plus globalement, il ressort de l’inspection qu’EDF doit renforcer son organisation en matière de lutte contre l’incendie. »

 

« Lors de la visite du local concerné par l’incendie du ventilateur 2 DVN 042 ZV, les inspecteurs ont constaté la présence au sol de cartouches de graisse utilisées pour graisser l’arbre du moteur du ventilateur. Ces cartouches sont normalement fixées sur la caisse du ventilateur pour délivrer la graisse de façon gravitaire à l’arbre du moteur. De plus, les inspecteurs ont relevé que 5 courroies d’entraînement de l’arbre du ventilateur et du moteur électrique étaient débrayées. »

 

« Les inspecteurs ont relevé que les équipes de seconde intervention, qui ont vocation à intervenir lors d’un incendie, ne disposent pas d’équipements adaptés pour intervenir dans un local enfumé, ce qui les a d’ailleurs conduits à ne pas intervenir dans la casemate du ventilateur repéré 2 DVN 042 ZV le 8 avril 2018. »

 

« Les inspecteurs ont relevé que l’équipe de seconde intervention a été mobilisée et s’est rendue au niveau de la porte du local de la casemate du ventilateur repéré 2 DVN 042 ZV dans un délai de 30 minutes après la détection de l’incendie. Les inspecteurs notent également que cette équipe n’est pas intervenue pour faire cesser l’incendie. Les inspecteurs considèrent que ce délai n’est pas conforme avec l’article 3.2.2.1 de la décision incendie citée en référence qui dispose que l’exploitant doit définir une organisation qui permette de [… réaliser des actions dont la rapidité et l’efficacité sont compatibles avec les interventions retenues dans la démonstration de maîtrise des risques liés à l’incendie …] »

 

« D’autre part, l’agent de levée de doute engagé suite à la détection de l’incendie est resté durant tout ce temps seul afin de mener à bien l’ensemble de ses missions contenues dans la FAI. Le même article de la décision incendie citée en référence dispose que [… Toute action de lutte contre l’incendie, sur appel ou alarme, devra être effectuée au minimum en binôme afin d’assurer l’efficacité de la mission …] »

 

« Les inspecteurs ont effectué une visite de certains locaux du bâtiment des auxiliaires nucléaires (BAN) du réacteur 2 et ont relevé les points suivants :

  • au niveau du local du plancher des filtres l’accessibilité à plusieurs extincteurs n’était pas assurée du fait de l’entreposage de divers matériels ;
  • deux robinets d’incendie armés (RIA) étaient encombrés, pour le premier, par l’installation d’un échafaudage au niveau du couloir d’accès à la salle de commande et pour le second, par des éléments démontés d’échafaudage entreposés à l’entrée du bâtiment des auxiliaires nucléaires. 

Plus globalement, les inspecteurs se sont interrogés sur la suffisance en nombre et sur la répartition de ces moyens de secours présents dans le plancher des filtres. »

 

« Lors de la visite du local du plancher des filtres, les inspecteurs ont relevé que deux portes coupe-feu restées ouvertes sans présence de personnels n’étaient pas équipées de ferme portes. D’autre part, les inspecteurs ont relevé que certaines portes, en limite de secteur de feu ne présentaient pas de caractère coupe-feu : il s’agissait des portes ordinaires repérées 2 JSN 031 QG, 2 JSN 032 QG et 2 JSK 027 PD. »

 

Pour consulter l’intégralité de la lettre de suivi d’inspection du 29 mai 2018, Cliquez ici

 

Devant cette situation peu reluisante, notre Association a demandé, lors de la réunion de la Commision Locale d’Information (CLI) du 18 juin 2018, qu’EDF présente au cours de la prochaine réunion l’ensemble de l’organisation et des moyens de lutte contre l’incendie mis en place à la centrale nucléaire de Saint-Alban-du-Rhône.

 

(1) Article de Georges BOURQUARD - Publié le 22/06/2018 sur le site "ledauphine.com".

 

Partager cet article

Publié le lundi 25 juin 2018 à 23:05:03
Appréciation de l'ASN pour l'année 2017 concernant la centrale nucléaire de Saint-Alban

Nous vous communiquons, ci-dessous, l’appréciation de l'Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN) pour l’année 2017 concernant la centrale nucléaire de Saint-Alban-du-Rhône/Saint-Maurice-L’Exil (Isère).

"L’ ASN(1) considère que les performances de la centrale nucléaire de Saint-Alban/Saint-Maurice en matière de sûreté nucléaire se distinguent de manière positive par rapport à la moyenne des centrales nucléaires exploitées par EDF, et que les performances en matière de protection de l’environnement et de radioprotection rejoignent globalement l’appréciation générale des performances portée sur EDF.

En matière de sûreté nucléaire, la centrale nucléaire de Saint-­Alban/Saint-Maurice présente des résultats satisfaisants. Dans certains domaines (respect des spécifications techniques d’exploitation, mises en configuration des circuits), les résultats de 2017 permettent à EDF de consolider les progrès observés ces dernières années. Cependant, la centrale nucléaire de Saint-Alban/Saint-Maurice présente des résultats en retrait dans le domaine des arrêts automatiques des réacteurs et dans celui de la maîtrise des risques liés à l’incendie.

En matière de maintenance, la troisième visite décennale du réacteur 1 a été globalement réussie par EDF, notamment du point de vue de l’intégration des modifications.

En matière de protection de l’environnement, les résultats opérationnels de rejets sont satisfaisants. Toutefois, le site doit progresser dans le domaine de la gestion des déchets et dans la surveillance des prestataires en charge des locaux où sont entreposés ces déchets.

En matière de protection des travailleurs, les résultats opérationnels en matière de radioprotection ont été globalement satisfaisants, notamment lors de la visite décennale du réacteur 1.

Les résultats en matière d’hygiène et de sécurité au travail sont également satisfaisants : aucun accident grave n’a eu lieu lors de la visite décennale."

(1) ASN = Autorité de Sûreté Nucléaire :  Autorité administrative indépendante créée par la loi du 13 juin 2006, elle a pour mission d’assurer, au nom de l’État, le contrôle de la sûreté nucléaire et de la radioprotection en France pour protéger les travailleurs, les patients, le public et l’environnement des risques liés aux activités nucléaires. Elle contribue également à l’information des citoyens.

Partager cet article

Publié le mercredi 20 juin 2018 à 19:48:53

Pour lire la chronique N° 8 du 20 juin 2018 de notre Président Cliquez

Nota : toutes les chroniques publiées sont accessibles à partir du module "LES CHRONIQUES DU PRESIDENT" qui se trouve à droite de cette page.

Partager cet article

Publié le vendredi 8 juin 2018 à 14:41:44
L'avis et les commentaires de Sauvons Notre Futur concernant le projet Inspira

Le projet  INSPIRA (Espace Industriel Responsable et Multimodal) fait actuellement l’objet d’une enquête publique qui se terminera le mercredi 13 juin 2018 à 19 h. Les documents sont consultables dans les mairies de Sablons, Chanas et Salaise-sur-Sanne, ainsi qu’à l’adresse Internet : www.espace-inspira.fr/decouvrir/communication/en-cours-enquete-publique-unique.

 

Nous venons de remettre au Commissaire Enquêteur notre avis et nos commentaires sur cet important projet. Pour consulter ce document, Cliquez ici.

 

D'autre part, Sauvons Notre Futur encourage vivement tous les citoyens concernés par ce projet à formuler leurs observations avant le mercredi 13 juin 2018 à 19h. Les modalités pour transmettre vos remarques sont précisées dans l'avis d'enquête publique consultable en cliquant ici. En effet, les commentaires portées par  notre Association sur cette enquête publique auront une plus grande incidence si la population montre son engagement.

Partager cet article

Publié le mercredi 16 mai 2018 à 18:00:00
Jean-Yves CHIARO est nommé sous-préfet de Vienne (Isère)

Par décret du Président de la République en date du 9 mai 2018, Monsieur Jean-Yves CHIARO, sous-préfet de Castres (Tarn), est nommé sous-préfet de Vienne (Isère). Il succède à Madame Florence Gouache, nommée secrétaire générale de la préfecture de la Haute-Savoie.

Jean-Yves Chiaro est né le 31 janvier 1956 à Annecy (Haute-Savoie).

Licencié en droit et diplômé d’administration publique, il est entré dans l’administration le 1er octobre 1973. Il est officier du Mérite agricole et chevalier dans l’ordre des Palmes académiques.

Nous lui souhaitons la bienvenue en Isère.

Partager cet article

Presentation

  • : Sauvons Notre Futur
  • Sauvons Notre Futur
  • : Association pour la protection de l'environnement créée à Sablons (Isère) en septembre 2005. Association régie par la loi du 1er juillet 1901. N° 0383002846.
  • Contact

BIENVENUE ET BONNE VISITE ...

Si vous visitez ce blog pour la première fois, nous vous recommandons de cliquer sur "Bienvenue sur notre blog"

Rechercher Sur Ce Blog

VISITEURS DEPUIS LE 25/02/2010

LES CHRONIQUES DU PRESIDENT

Les Articles Par Categories

ADHERER A SAUVONS NOTRE FUTUR

SONDAGES

Pas de sondage en cours.