Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publié le jeudi 17 février 2011 à 13:33:00

Nous souhaitons que ce bref article vous permette de mieux connaître le rôle du préfet de département.

Dans le domaine de l'environnement, il joue un rôle fondamental en tant que délégataire du ministère de l'Ecologie, du Développement durable, des Transports et du Logement. Une de ses principales responsabilités est de veiller à la santé environnementale de son département et à la sécurité des personnes et des biens. Ses missions dans ce domaine sont nombreuses. En voici quelques exemples :

  •  il délivre les autorisations de captage d'eau, de rejets et de construction d'ouvrages hydrauliques
  • il coordonne l'application de la réglementation sur les études d'impact
  • il délivre les autorisations au titre des Installations Classées pour la Protection de l'Environnement (ICPE)
  • il approuve les plans de protection des populations contre les catastrophes naturelles et les risques technologiques (problèmes pouvant survenir dans une usine chimique ou une installation nucléaire par exemple)
  • il prend des arrêtés pour la protection des consommateurs, par exemple pour interdire la vente et la consommation des poissons du Rhône, sur certains secteurs pollués par les polychlorobiphényles (PCB)
  • il peut déclencher, en cas de nécessité, le plan départemental d'Organisation de la Réponse de SEcurité Civile (plan ORSEC départemental)

Pour connaître les préfets en région Rhône-Alpes Cliquez

Pour en savoir plus sur la fonction de préfet de département Cliquez

Partager cet article

Repost0
Publié le jeudi 10 février 2011 à 15:14:00

Pour consulter le compte-rendu complet Cliquez

Nous ferons quelques remarques :

  • Les Centrales Nucléaires sont privilégiées : elles bénéficient d'une Police de Proximité. On ne compte plus quand il s'agit du "Secret Défense".
  • CNR(1)/ Flottants : Ce ne sont pas tant les flottants qui posent problème, mais bien les quantités énormes d'algues et d'herbes mises en suspension et charriées par le Rhône lors de lâchés en période estivale. Les riverains et les pêcheurs du Rhône court-circuité peuvent en témoigner. Les barrages ont modifié la faune et la flore et si les Centrales Nucléaires sont en principe sécurisées face à ce problème (ce n'était pas le cas à la Centrale de Cruas), quelles sont les conséquences pour la qualité de l'eau d'une telle quantité d'algues qui doit bien se déposer à quelque part ?
  • Flux gamma à Vinzieux (Ardèche) : Après étude des informations sur les mesures des balises du secteur, le pic signalé à Vinzieux  semble effectivement ne pas être anormal. Mais des demandes d'explication sont nécessaires sur les niveaux de flux gamma sur certaines balises.
  • Nous serons vigilants sur le problème du Tritium.

  (1) CNR : Compagnie Nationale du Rhône

Partager cet article

Repost0
Publié le vendredi 28 janvier 2011 à 21:55:00

Des élu(e)s du Pays Roussillonnais (Conseiller Général, Maires), la Députée Européenne Michèle Rivasi et les Associations Sauvons Notre Futur et Vivre vous invitent à participer à une réunion publique

lundi 14 février 2011 à 20h30

Salle Fanély Revoil – Route des Alpes – 38550 Sablons

sur les thèmes « Pollutions, Suivi Environnemental Global (SEG), Dioxines et GDE ».

Plan d’accès à la salle Fanély Revoil Cliquez

Voir l'affiche Cliquez

 

Michèle Rivasi, Députée Européenne

 Michèle Rivasi 31.05.2010

Michèle Rivasi lors de sa Conférence de Presse du 31/05/2010 à Sablons

Michèle Rivasi, née à Montélimar, est élue, aux élections européennes de 2009, sur la liste Rassemblement Europe Écologie sur la circonscription Sud-Est. Elle est ancienne élève de l’École normale supérieure de Fontenay-aux-Roses et professeur agrégée en SVTU.

Fondatrice de la Commission de recherche et d’information indépendantes sur la radioactivité (CRIIRAD) en 1986, après la catastrophe de Tchernobyl.

Cofondatrice, avec Corinne Lepage, de l’Observatoire de vigilance et d’alerte écologique (Ovale).

Présidente du Centre de recherche indépendant sur les rayonnements électro-magnétiques (CRIIREM).

Membre de :  

  • la Commission de la défense nationale et des forces armées,
  • la Commission d’enquête sur Superphénix et la filière des réacteurs nucléaires à neutrons rapides et à caloporteur sodium,
  • la commission d’information de collectivités locales ou d’entreprises,
  • l’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques.

Directrice de Greenpeace France de septembre 2003 à novembre 2004.

Partager cet article

Repost0
Publié le jeudi 20 janvier 2011 à 16:04:00

L'Association amie Vivre(1) vient d'être assignée en justice par GDE(2) sur la base des constats suivants :

  • L'Association Vivre a commis une faute délictuelle en abusant de son droit de critique par la publication de propos portant préjudice à GDE.
  • L'Association Vivre a commis une faute délictuelle par négligence en maintenant lesdits propos sur le site http://vivreicienvironnement.com.

Sauvons notre futur étudie toutes les possibilités pour apporter un soutien actif à Vivre. Tous les élus des communes concernées par GDE ont demandé un rendez-vous à la Ministre de l'Environnement pour exposer leurs griefs contre cette entreprise, sont-ils eux aussi coupables de dénigrement ?

L'image de GDE doit être bien fragile pour aller en justice contre une petite Association locale. Nous restons déterminés face à cette entreprise qui, avec sa puissance, n'hésite pas à s'attaquer aux petits. Non seulement les griefs à son encontre sont nombreux, mais la technologie utilisée est et doit être remise en cause : les voitures sont de plus en plus équipées en matériel électronique, en matériaux composites, etc. Donc une déconstruction beaucoup plus fine et précise doit être effectuée pour les VHU(3) de façon à récupérer le maximum d'éléments plus facilement recyclables. GDE est une entreprise d'un autre âge : les exigences environnementales ont évolué, la complexité des composants aussi. Tout cela fait qu'une évolution conséquente de la filière doit être envisagée : plus propre, plus sélective, plus efficace.

(1) VIVRE : Vivre Ici Vallée du Rhône Environnement – Siège Social : Mairie - Place Camille Gervais - 26140 Anneyron

(2) GDE :  Groupe GDE - Siège Social : BP 5 - 14540 Rocquancourt

(3) VHU : Véhicule(s) Hors d’Usage

Partager cet article

Repost0
Publié le mardi 18 janvier 2011 à 15:46:00

Pour que chacun puisse se rendre compte de l’importance de cette étude, nous vous donnons, ci-dessous, la liste des communes et des populations concernées :  

Département

Commune

Nombre d’habitants

(Recensement 2007)

Ardèche

Charnas

683

Limony

754

Peyraud

504

Serrières

1 159

Drôme

Saint-Rambert-d’Albon

5 198

Isère

Chanas

2 302

Le Péage-de-Roussillon

6 569

Roussillon

7 933

Sablons

1 828

Saint-Maurice-l’Exil

5 523

Salaise-sur-Sanne

4 097

Loire

Chavanay

2 735

Saint-Pierre-de-Bœuf

1 564

Total

13 communes

40 849 habitants

 

Il s’agit donc bien d’une étude majeure, puisqu’elle concerne plus de 40 000 personnes, soit 36 % de plus qu’une ville comme Vienne (29 844 habitants).

La première phase du Suivi Environnemental Global (SEG) devrait démarrer très prochainement et durer environ 4 mois. Elle sera réalisée par un Bureau d’Etudes spécialisé (lire, ci-après, notre article publié le 12/01/2011).

Nota : Sauvons Notre Futur est membre du Comité de Pilotage du SEG.

Partager cet article

Repost0

Presentation

  • : Sauvons Notre Futur
  • Sauvons Notre Futur
  • : Association pour la protection de l'environnement créée à Sablons (Isère) en septembre 2005. Association régie par la loi du 1er juillet 1901. N° 0383002846.
  • Contact

BIENVENUE ET BONNE VISITE ...

Si vous visitez ce blog pour la première fois, nous vous recommandons de cliquer sur "Bienvenue sur notre blog"

Rechercher Sur Ce Blog

VISITEURS DEPUIS LE 25/02/2010

LES CHRONIQUES DU PRESIDENT

Les Articles Par Categories

ADHERER A SAUVONS NOTRE FUTUR

SONDAGES

Pas de sondage en cours.